Le dépoussiérage industriel, dans l’univers de l’industrie, est vu comme un « élément-clé » dans la production. Mais, en a-t-on entendu parler ? Dans cet article, on va tenter de comprendre pourquoi cette étape prend-elle une aussi grande importance dans le processus et quelle est vraiment son utilité.

La solution immanquable à destination des industriels


Eh bien, en industrie, au cas où les machines ou les pièces sont exposées à un environnement trop poussiéreux, les poussières et résidus s’incrustant sur les diverses surfaces peuvent avoir un impact négatif tant sur le matériel que sur la production en question. Avant le revêtement des matériaux, l’impression ou encore l’encollage, un nettoyage en profondeur s’avère être nécessaire. Et par quel moyen ? Tout simplement le dépoussiérage industriel.

Opter pour un dépoussiérage industriel, pour quelle raison ?


Le dépoussiérage industriel est, à l’heure actuelle, s’intègre dans plusieurs applications industrielles de collage. Difficile de s’en passer, que l’on œuvre dans le domaine pharmaceutique, l’aéronautique, l’agroalimentaire, l’emballage et du plastique. Il peut être aussi appliqué dans d’autres secteurs d’activité. On peut prendre l’industrie graphique, en guise d’exemple, où le dépoussiérage industriel va beaucoup aider à l’élimination des poussières et toutes autres saletés incrustées sur les substrats. Et afin d’éliminer efficacement la poussière, d’assurer de bons rendements ou encore de booster la qualité de la production, on a la possibilité d’associer le dépoussiérage industriel à bien d’autres traitements antistatiques.

Et quand faut-il dépoussiérer ?


Pour tous les projets d’impression ou encore d’encollage, le dépoussiérage industriel est de mise. Il est à même d’intervenir avant le processus sur tous types de supports, entre autres, le verre, le bois, le textile, et bien d’autres encore. Tout se nettoie afin d’améliorer la qualité du rendu. Et pour aller un peu plus loin dans le prétraitement, les surfaces une fois dépoussiérées, peuvent être modifiées et activées par d’autres techniques de traitement de surface. Là, on fait allusion au processus de traitement corona et au traitement plasma. Ces deux techniques sont complémentaires pouvant aller bien ensemble.

Les différentes techniques de dépoussiérage


Il est important de noter qu’il existe un grand nombre de techniques de dépoussiérage industriel. Afin de faire le bon choix, les experts du milieu se réfèrent aux caractéristiques de l’environnement de travail. En guise d’exemple, on peut prendre le captage des particules. Cette technique implique un système d’aspiration bien éprouvé d’une manière particulière dans une usine textile. Celle-ci va créer un courant d’air afin d’aspirer au mieux les particules nocives et les poussières pour ensuite les convoyer vers la zone de séparation. Ainsi, l’air purifié sera réexpédié à l’intérieur et les impuretés à l’extérieur du local de travail.

Outre le captage, on peut citer de même le confinement. Ce système de dépoussiérage doit son efficacité à un procédé révolutionnaire. Il consiste, en fait, à confiner la zone à traiter réduisant ainsi la quantité d’air à traiter. Des cloisons sont érigées, de façon à laisser assez d’ouverture afin de favoriser la circulation de l’air. La vitesse de passage des particules à ce niveau étant proportionnelle au débit d’air et d’une manière inverse proportionnel à sa surface. Selon le degré de pollution d’air, le confinement peut être optimisé de même par une mise en vitesse. Pour minimiser les pertes de charge, c’est un procédé qui doit se faire progressivement.

Derniers articles :

Le dépoussiérage industriel, dans l’univers de l’industrie, est vu comme un « élément-clé » dans la productio...
La machine à pain moulinex figure parmi les appareils électroménagers les plus prisés des foyers. Depuis l’apparit...
Une agrafeuse long bras est un dispositif d’assemblage de documents très prisé grâce à sa grande capacité. Tout e...

Emploi Industriel

Copyright Emploi Industriel